Affacturage et banques : quelle relation ?
a.courtier Pas de commentaire

Affacturage et banques : quel relation ? Voici une question que l’on nous pose régulièrement. Actif depuis plus de 10 ans dans le domaine de l’affacturage, courtieraffacturage.fr vous explique tout.

Le marché français de l’affacturage

Il est vrai que le marché français est spécifique dans le monde de l’affacturage. Tout d’abord, celui-ci est le deuxième au monde et le plus développé d’Europe. Il faut souligner que le financement de la trésorerie d’une entreprise se fait principalement par l’affacturage en France devant le découvert. Ce qui amène à se poser la question de la relation entre affacturage et banques.

Affacturage et banques : quel développement en France ?

Essentiellement grâce aux banques.

Il est indéniable que le financement de la trésorerie d’une entreprise est toujours complexe car il n’y a pas de garantie en face du financement. En comparaison, lorsque l’on finance une machine on peut la prendre comme garantie. Par exemple, pour un fonds de commerce, le nantissement est possible.

Mais lorsque l’on finance de la trésorerie, aucune garantie réelle n’existe pour la banque. La caution personnelle n’étant pas très sympathique pour le dirigeant et pas facilement activable.

De plus, si la solvabilité de votre entreprise est modeste ou compliquée, pas de financement possible.

Or, les entreprises ont besoin de trésorerie dans de nombreuses périodes de leurs vies. En cas de création, développement, transmission, tout peut nécessiter un financement de trésorerie et du BFR.

Grâce à l’affacturage, c’est la solvabilité de vos clients qui va être regardé et non plus la vôtre. De plus, vous allez céder un actif, vos factures, et cela devient une garantie réelle pour le factor.

Affacturage et banques : quelle réaction ?

C’est pourquoi on comprend aisément que les banques n’ont pas laissé passer l’affacturage. Toutes, sans exception, ont créé depuis plusieurs décennies des filiales de factoring. Par exemple, BNP FACTOR, Société Générale FACTORING, Crédit Agricole Factoring (Eurofactor), BPCE FACTOR (Banque populaire, caisse d’épargne), Banque Postale Factoring …

Plus le produit s’est démocratisé, plus les volumes ont suivi. Grâce aux volumes, les filiales de factoring se sont structurées. De plus, les coûts ont diminué et la majorité des entreprises en France font maintenant partie des clients factor.

Cependant, il est également possible de passer par des structures non affiliées au monde bancaire. En effet, parmi les acteurs de ce monde non bancaire, il existe plusieurs factors. De l’ancien géant GE FACTOR devenu FACTOFRANCE à ABN AMRO en passant par BIBBY FACTOR, d’autres solutions existent.

Contactez-nous

Il est possible pour votre entreprise de faire un audit de sa situation et de questionner ces différents acteurs pour permettre la mise en place d’un contrat optimal.

Pour autant, il est difficile de connaitre les conditions de ce type de produit et d’obtenir les coordonnées des bons interlocuteurs chez les factors. De plus, cela va s’avérer plus que chronophage lorsque vous allez découvrir tous les éléments nécessaires à une étude. Pour toutes ces raisons et pour éviter ces complications et bénéficier d’un prix compétitif, faites confiance à nos experts.


Article rédigé par les équipes de Courtieraffacturage.fr, une solution du groupe Arcalfia.

Estimation rapide et gratuite

Votre contrat d’affacturage banques

Vous souhaitez obtenir une estimation rapidement du gain de trésorerie et des coûts d’un contrat d’affacturage banques pour votre entreprise ?

Remplissez simplement le formulaire ci-contre et nous vous recontacterons très vite.

Grâce à ce formulaire, nous pourrons rapidement vous dire en fonction de votre activité, quelles sont les sociétés d’affacturage pertinentes pour votre contrat d’affacturage

De plus, grâce à votre chiffre d’affaires, nous pourrons estimer votre gain de trésorerie.

NOM et prénom*

Nom de ma société*

N° SIREN*

Code postal*

Chiffre d'affaires TTC par an*

Adresse mail*

Téléphone*